Stéphane Blok et Léon Francioli sont riches de leurs différences. Ce sont deux trajectoires indépendantes qui se recoupent aujourd'hui. La mise en commun des acquis musicaux et poétiques de chacun d'eux permet d'entreprendre un atelier de création. L'expérience et la musique de Léon Francioli sont confrontées à la poésie urbaine de Stéphane Blok pour déboucher sur une chanson libre de tout format prédéfini. C'est une collaboration sous forme d'échange, une manière continue de s'approprier la matière de l'autre. Au final, cette collaboration permet un renouvellement de la forme «chanson» dans laquelle l'imaginaire peut s'exprimer librement.

entrez

  Entrer  >>


  chroniques du prévisible  >>

    

2006 - all rights reserved